Top
Home / Recherche d'emploi  / 5 astuces pour faire de son manque d’expérience un atout
Profile avec peu d'expérience

5 astuces pour faire de son manque d’expérience un atout

Que l’on soit étudiant sur le point d’entrer dans le monde du travail ou que l’on souhaite se reconvertir dans un nouveau domaine, nous soufrons d’un manque d’expérience qui nous fait penser que nous n’avons aucune chance de décrocher le poste qui nous plaît tant. Mais en fait, le manque d’expérience n’est pas un obstacle. En regardant les choses sous un autre angle, on pourrait même presque dire qu’au contraire il est une force. À condition d’avoir autre chose à mettre en valeur !

Voici 5 astuces qui vous permettront de mettre en valeur votre profil peu expérimenté pour augmenter vos chances de décrocher des entretiens d’embauche et au bout du chemin, pour obtenir le travail de vos rêves !

Si vous êtes étudiant ou que vous êtes dans le monde du travail depuis peu, ne vous inquiétez pas, personne n’attend pas de vous d’avoir de l’expérience. Ce qu’on attend de vous c’est d’être un profil pas cher avec une attitude positive qui vous permette d’apprendre rapidement et de vous intégrer facilement à l’équipe de travail. Ni plus ni moins. Alors ne culpabilisez pas de ne pas avoir beaucoup d’expérience et surtout n’essayez pas de montrer beaucoup de compétences, cela ne serait pas crédible.

Si vous travaillez depuis des années mais que vous souhaitez vous reconvertir dans un domaine nouveau, dans lequel vous n’avez aucune expérience, pas de panique non plus ! C’est la même chose, certaines des techniques suivantes pourront vous aider.

1. Sans expérience = non formaté

La plupart des entreprises aujourd’hui préfèrent une personne sans expérience qui n’a pas été formaté par une société. Elles cherchent une personne motivée avec de nombreuses qualités en savoir-être (soft skills) et avec la capacité d’apprendre rapidement, plutôt qu’une personne avec de l’expérience mais incapable de travailler en équipe ou qui aurait des difficultés pour communiquer avec le reste de l’équipe.

Car presque n’importe qui peut acquérir les compétences techniques nécessaires pour un emploi, mais les soft skills eux ne s’acquièrent pas.

Donc ne rougissez pas de votre manque d’expérience et mettez en avant votre capacité à vous imprégner de l’identité de l’entreprise.

2. Mettre en avant sa motivation

Tout le monde prétend “être super motivé” lorsqu’il postule pour un emploi. Mais peu de personnes le démontrent.

Prouver sa motivation commence par étudier l’entreprise que nous souhaitons intégrer, ses projets, son histoire, ses valeurs et ne pas se pointer à l’entretien en donnant l’impression que l’on est là par hasard, parce qu’on a besoin d’avoir un emploi pour payer les factures. Les recruteurs s’en rendent comptent obligatoirement.

Étudiez donc en détail la société et le poste pour lequel vous postulez et prouvez que votre candidature n’est pas le fruit du hasard.

Si vous n’avez pas beaucoup (voir pas du tout) d’expérience dans le domaine, le fait de montrer que vous connaissez ce domaine fera toute la différence. Si certains mots clés sortent de votre bouche alors que vous n’avez pas d’expérience professionnelle dans ce domaine, cela reflétera votre curiosité et votre attrait pour ce domaine, que certaines personnes qui ont des années d’expérience non pas.

Alors si vous prétendez être motivé pour travailler dans un domaine, étudiez-le. Aujourd’hui il est tellement facile de se renseigner et apprendre seul en surfant sur le web, vous n’avez aucune excuse pour ne pas le faire.

3. Mettre en avant votre capacité à améliorer vos faiblesses

Il est important de prouver que vous êtes capable de vous remettre en question. Cela sera aura d’autant plus d’importance si vous avez peu ou pas d’expérience dans le domaine.

Par exemple si le poste requiert de parler correctement l’anglais et que c’est la seule compétence qu’il vous fait défaut, le recruteur sera d’autant plus impressionné si vous lui dite que vous êtes conscient de cette lacune mais que vous vous êtes inscrit à des cours d’anglais intensifs.

Cela compensera votre lacune. Et cela mettra en valeur plusieurs savoir-être, comme l’auto-analyse, le fait de savoir se bouger pour obtenir des résultats, le fait d’être assez engagé pour être à la hauteur de vos fonctions, et ne pas attendre les bras croisés que les choses changent toutes seules. Entre autre.

N’hésitez pas à mettre en valeur le fait que vous pouvez apprendre les compétences qu’il vous manque. C’est vraiment ce genre de profils pro-actifs que recherchent tous les recruteurs, Quel que soit le domaine. Ils penseront : vous n’avez pas d’expérience mais vous pourrez apprendre rapidement.

4. Mettre en avant ses soft skills

Aujourd’hui les recruteurs regardent peu les hard skills (compétences techniques) lorsqu’ils recrutent, mais regardent plutôt les soft skills. Et les hard skills, c’est justement ce qu’il vous manque ! Alors concentrez-vous sur vos savoirs-être.

Nous avons tous une palette de soft skills qui ont une grande valeur. Alors identifiez les votres. Identifiez celles qui sont importantes pour réussir dans l’entreprise pour laquelle vous postulez.

Cela dépend vraiment de votre travail mais certains soft skills sont indispensables quelque soit votre emploi.

Voici quelques exemples de savoir-êtres pour vous inspirer :

Adaptabilité, écoute, humilité, empathie, créativité, optimisme, le contrôle de vos émotions (intelligence émotionnelle), responsabilité, la coopération pour travailler en équipe, votre capacité à résoudre les conflits, communication facile, la gestion de votre stress, valeurs écologiques, etc.

Aussi, le savoir être englobe certains aspects physiques, que vous n’aurez pas à vendre à l’oral parce qu’ils se verront sur vous lors des entretiens. Par exemple votre bonne présentation et votre hygiène. C’est pourquoi il est important de soigner sa présentation pour se présenter à des entretiens.

5. Mettre en avant ses compétences extra-professionnelles

Trop souvent nous oublions que nous avons développé des compétences lors d’activités dans notre vie privée, qui peuvent vraiment mettre en valeur notre profil professionnel.

Ces différentes expériences que nous avons vécues nous ont permis de développer notre personnalité et de développer des compétences qui peuvent intéresser les recruteurs.

La plupart des emplois requièrent des qualités de coopération pour travailler en équipe. Le fait d’avoir fait un sport d’équipe pendant des années vous a permis de développer votre esprit d’équipe, votre sens de la cohésion et le respect que vous avez pour les autres.

Si vous avez animé des camps de vacances grâce au BAFA, vous aurez développé des compétences en organisation d’équipes qui sont très demandées pour être manager.

Le fait d’avoir un diplôme de secouriste permet de mettre en valeur votre engagement dans la société et reflète votre empathie.

Si vous voulez travailler dans le domaine de l’informatique, et que vous avez développé et administré une page web dans votre temps libre, cette expérience peut valoir parfois plus qu’une expérience de développeur en entreprise. Elle reflète votre motivation, votre créativité, votre capacité à mener à bien un projet et votre proactivité.

Bref, ces expériences sont trop souvent oubliées et sous-estimées par les chercheurs d’emploi. Alors prenez le temps de réfléchir à toutes les compétences et savoir-êtres que vous avez développés et qui serviront dans le poste que vous cherchez.

Pour conclure

En fait, aujourd’hui les entreprises modernes ont un penchant pour les profils sans expérience mais avec une attitude positive, une envie d’apprendre, un sens des responsabilités, des qualités émotionnelles et relationnelles plutôt qu’une personne ultra expérimentée, chère et qui n’a plus envie d’apprendre de nouvelles choses. Ou pire qui est introvertie et n’arrive pas à s’intégrer et interagir avec les autres.

Alors prenez le temps de détecter et mettre en valeur vos qualités en savoir être. Et identifiez vos plus grosses faiblesses et essayez de les corriger. Par exemple, si vous être introverti, pratiquez un sport d’équipe. Je ne connais pas de meilleur remède pour ouvrir sa carapace. N’oubliez pas de mettre en avant votre capacité à adopter les valeurs de l’entreprise.

Et surtout, montrez que vous avez l’attitude positive qui vous permettra d’apprendre rapidement et d’atteindre un niveau de connaissance satisfaisant pour mener à bien votre mission.

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout ! S’il vous a plu, n’hésitez pas à le partager, cela me fera grandement plaisir 🙂

ebook je vous dirai comment obtenir une augmentation
N'oubliez pas votre livre gratuit !

Laissez-moi votre prénom et votre email et je vous enverrai mon livre en PDF.

Dans ce livre je raconte comment j’ai réussi à améliorer ma situation professionnelle et à doubler mon salaire rapidement.

  • Vous ferez le plein de motivation
  • Je donne les conseils qui ont marché pour moi
  • J’explique comment j’ai négocié mon salaire
Partager l'articles
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Pas de commentaires

Commenter