Top
Home / Revalorisation salariale  / Demander une augmentation de salaire
Demander une augmentation

Demander une augmentation de salaire

Obtenir une augmentation de salaire est pour beaucoup de gens comme chercher le saint Graal : on le cherche mais on ne le trouve pas ! Pourquoi ? La raison est simple. Ces gens ignorent que demander une revalorisation salariale requiert une préparation minutieuse.

Afin de mettre toutes les chances de son côté, il ne faut laisser aucune place au hasard. Je vous dirai dans cet article comment vous armer de confiance et comment bien vous préparer pour demander et obtenir cette augmentation de salaire tant désirée. Résultats garantis !

Ne pas avoir peur de demander

J’ai demandé a de nombreuses personnes dans mon travail et dans mon entourage pourquoi ils ne demandaient pas d’augmentation de salaire. Leurs réponses sont stupéfiantes. Les deux plus récurrentes sont :

  • La peur qu’on leur dise non
  • La peur que ce soit mal vu

Ces réponses sont en fait basées sur la peur d’agir. Hors, réussir à sortir de votre zone de confort est votre meilleur façon de faire bouger les choses.

Pensez-y.

Si les choses n’ont pas fonctionné en l’état, c’est que nous faisons quelque chose de mal.

Alors comment changer les choses ?

Eh bien en changeant de manière de faire !

Sachez que recevoir un non est normal et fait parti du jeu. Si cela arrive, confrontez votre interlocuteur à sa réponse et demandez lui la raison précise. Demandez lui des objectifs à atteindre pour l’obtenir la prochaine fois.

Nous y reviendrons plus loin. Mais sachez que demander une augmentation et recevoir une réponse négative n’est qu’une étape avant d’obtenir le oui. Si vous ne vous manifestez pas, dans dix ans vous en serrez au même point.

“Avoir peur” n’est qu’une excuse pour ne pas agir et rester dans sa zone de confort. Il est beaucoup plus facile de ne rien faire et rester tranquillement à attendre que les choses tombent du ciel que de se jeter à l’eau et d’assumer les conséquences.

Que peut-il vous arriver de pire que d’essuyer un non ?

Allez-vous mourir pour cela ? En fait, ne pas agir parce qu’on a peur qu’on nous dise non est une façon de se chercher des excuses pour ne pas agir, basées sur absolument aucun argument.

Sachez que votre employeur ne peut pas vous haïr pour avoir demandé une revalorisation salariale. Il se peut même que la demander produise l’effet inverse. Que votre manager apprécie votre détermination. Il ne peut découler que de bonnes choses de cette initiative alors n’attendez pas pour vous lancer.

Avoir peur est normal. C’est d’ailleurs le grand secret qui fait la différence entre les gens qui ont du succès et ceux qui n’en ont pas. Tout le monde a peur. Mais les personnes qui réussissent à concrétiser leurs idées sont celles qui n’écoutent pas leurs peurs et qui foncent, sans trop réfléchir. Notre pire ennemi est notre cerveau ! Les personnes qui sont habituées à l’échec abandonnent avant même d’avoir essayé quoi que ce soit.

Si vous cherchez une dernière raison pour vous convaincre de franchir le pas, réfléchissez à ceci. Sachez que ne pas négocier votre salaire peut vous coûter un million de dollars tout au long de votre carrière. Si l’on compare les revenus d’une personne qui accepte une offre d’emploi sans négocier le salaire avec une autre personne qui négocie 1 % d’augmentation sur le salaire annuel puis qui négocie une augmentation de 4 % tous les 3 ans, la différence à la fin de la carrière est de plus de 850,000 euros. Alors n’oubliez jamais que ne pas négocier votre salaire génère un manque à gagner pour vous.

Enfin, si vous travaillez plus dur que la normal et que vous obtenez plus de résultats que la moyenne, faite en sorte que cela se sache. Ne soyez pas cet employé modèle qui travail dans l’ombre. Manifestez-vous.

Mesurer sa valeur

Il est essentiel de savoir combien vous valez aux yeux de votre société pour savoir de combien vous voulez être augmenté. En fin de compte, c’est du business : vous vendez votre profil. Et comme dans la vente de tout produit, la valeur de celui-ci ne se définit pas par rapport à son coût de fabrication sinon à la valeur qu’il apporte dans la vie de ses acheteurs.

Identifier la valeur que l’on apporte à l’entreprise

Il est important d’identifier en quoi notre travail apporte de la valeur à la société. Que faisons-nous qui participe à la construction de la société ?

  • Si vous êtes vendeur, chiffrer vos ventes et les nouveaux prospects que vous avez attirés.
  • Artisan, comptez le nombre de chantiers effectués avec succès et de clients satisfaits.
  • Si vous êtes développeur, comptez le nombre de lignes de code écrites dans l’année, ou le nombre de fonctionnalités développées.
  • Vous faites de la maintenance informatique ? Chiffrez le nombre d’incidences corrigées, et comptez le nombre de fois où cela a été fait en dehors des heures de bureau. Si vous êtes chef de projet, comptez le nombre de projets menés à terme et rappelez toutes les situations délicates que vous avez résolues et qui ont conduit à leurs succès.

Faite la liste de vos réalisations importantes. Trouvez le moyen de mettre en valeur votre travail de manière précise. Si vous participez à réduire des coûts, augmenter les marges, augmenter le chiffre d’affaires, chiffrez le résultat de votre travail.

N’oubliez pas non plus les apports qualitatifs. Par exemple, si vous avez implémenté un système qui aide toute l’équipe. Toutes les idées et initiatives que vous apportez sont bonnes à prendre. Le but est de vous mettre en valeur et mettre en valeur votre attitude positive.

Si vous avez dépassé les objectifs que vous avait fixés votre manager, listez-les et analysez par quels moyens vous y êtes arrivé. Essayez de relier vos performances personnelles aux performances du service et à celles de la société. Cela permet de valoriser votre travail et il sera alors difficile de vous refuser une revalorisation salariale.

Notez tout cela et gardez l’information au chaud pour l’entretient.

N’oubliez pas d’être honnête avec vous même et d’analyser sincèrement la valeur que vous apportez dans votre société afin de mesurer l’augmentation que vous allez demander.

Connaître sa valeur sur le marché du travail

Pour savoir combien demander à son employeur, il faut connaître le prix de son profile sur le marché du travail.

Sachez que le salaire dépend de nombreux facteurs comme le secteur d’activité de l’entreprise, sa taille, sa position géographique, sa santé, le métier exercé par l’employé, le nombre d’années d’expériences qu’il possède…

Une première piste pour connaitre sa valeur est de comparer les offres d’emploi. Identifiez les offres qui correspondent au même poste et au même nombre d’années d’expériences que vous avez. N’oubliez pas que les salaires sont plus élevés à Paris qu’en province. Rappelez-vous aussi que les salaires des hommes et des femmes ne sont pas égaux (pas encore malheureusement).

Afin de confirmer les tendances relevées lors de l’étude des offres d’emploi, rien de mieux que d’aller passer des entretiens d’embauche. C’est ce que je fais pendant une période où je souhaitais changer de travail. Je n’ai finalement pas changé de job mais j’ai pu négocier mon salaire à partir de cela. J’allais en entretiens régulièrement, comme on va au sport en sortant du travail. Cela m’a permis de :

  • Connaitre ma valeur sur le marché du travail.
  • Connaitre des postes que je n’aurai jamais imaginé.
  • M’entrainer à passer des entretiens.
  • Valoriser ma situation actuelle (on pense souvent que l’herbe est plus verte ailleurs mais on se rend compte que ce n’est pas toujours le cas en allant voir par nous même).

Il existe aussi des outils en ligne pour calculer son salaire. Ce ne sont que des indicateurs additionnelles mais cela peut aider. Cadreo propose un outil en ligne pour comparer votre salaire en fonction du secteur, du métier que vous exercez, de la région géographique où vous opérez, et de la taille de votre société. Cela permet de se faire une idée des fourchettes de salaire dans votre domaine. Cet outil est plutôt réservé aux cadres.

Combien négocier ?

Une fois le salaire désiré en tête, il est important de définir la fourchette de salaire. Placez le salaire désiré en bas de cette échelle pour augmenter les chances de l’obtenir.

Attention. Il faut être réaliste lorsque vous demandez un salaire. Si vous demander un salaire mirobolant, votre interlocuteur ne vous prendra pas au sérieux. Vous lui donnerez un prétexte pour refuser votre demande. Demander une augmentation trop élevée fera que votre manager vous verra comme une personne déconnectée de la réalité. Vous perdrez toute crédibilité.

Sachez que la moyenne des augmentations de salaire se situe entre 1 % et 5 %. 3 % est une augmentation acceptable si vous arrivez à justifier un apport de valeur et une attitude positive.

N’oubliez pas que cette négociation permet également de demander des outils qui sont nécessaires au bon développement de vos activités. Par exemple une voiture de fonction, un téléphone mobile de fonction, un équipement plus moderne bref, tout ce qui peut vous aider à travailler dans de meilleurs conditions et obtenir de meilleurs résultats.

Votre société doit vous fournir tous les éléments qui vous permettent d’assurer vos fonctions. N’hésitez surtout pas à faire des suggestions, cela permettra en plus de montrer votre compromis avec votre société, votre désir de la voir obtenir de bons résultats.

Vous pouvez également négocier des avantages comme des horaires de travail flexibles, des jours de home office, des congés payés, des primes, etc.

Choisir le bon moment

Une augmentation de salaire ne se demande pas à la machine à café. Encore moins en dehors du travail pendant un after work. Ne contaminez pas vos relations avec votre supérieur avec ce genre de conversations. Cela ne fera que le fatiguer et produira l’effet inverse que celui souhaité. Il n’aura pas envie de vous aider. La demande d’augmentation doit se faire de façon formelle lors d’un entretient.

La plupart des grandes entreprises organisent un entretien annuel pour tous les employés. C’est en général en juin ou en décembre. C’est le moment pour demander votre augmentation.

Si votre entreprise ne propose pas cet entretien, demandez-le. Peu de vos collègues prennent cette initiative. Si vous travaillez dans une petite société, cette initiative vous démarquera de vos collègues qui n’ont pas le courage de demander. N’oubliez jamais cette citation :

Exister, c’est insister.

Bensalem Himmich

Le fait de se manifester donne un avantage certain. Il y a de grandes chances que vous ayez la priorité sur vos collègues qui n’osent pas demander. Et vous n’avez rien à perdre.

Il peut également être une bonne idée de se manifester à un autre moment, par exemple quelques mois avant ces entretiens pour sortir du lot, et pour être présent sur le radar de la personne qui donne les augmentations. Si vous vous êtes manifesté quelques mois avant ces entretiens, quand viendra la période adéquate, elle vous aura dans un coin de sa tête. Vous lui mettrez ainsi une petite pression supplémentaire qui pourra jouer en votre faveur.

Le contexte économique de la société est un paramètre important pour demander une augmentation. Identifiez sa santé financière. Regardez ses bilans officiels. En effet, si elle a eu de bons résultats, il sera plus difficile pour votre employeur de vous dire non. À l’inverse, si les résultats son mauvais, attendez-vous à essuyer un refus.

Attendez quelques mois pour faire votre demande. Sachez tout de même qu’il est important de faire la demande même si vous essuyez un refus. Cela permet d’être dans le radar de votre employeur. C’est à vous d’identifier si c’est le bon moment.

L’entretien

Ces entretiens sont importants pour votre carrière. Ils définissent combien d’argent vous allez gagner dans les mois et années à venir. Alors ne le prenez pas à la légère. Préparez-le et ne laissez rien au hasard.

Quelques conseils

  • Il est important d’avoir une attitude positive lors de cet entretien.
  • Évacuez toute frustration. Ne répondez pas sur la défensive à votre interlocuteur.
  • Réduisez votre stress.
  • Entraînez-vous avec l’aide d’une personne de confiance jusqu’à ce que votre discours soit fluide et libre de toute émotion.
  • Ayez confiance en vous. Évitez les mots qui reflètent le doute comme “heu”.
  • Soyez énergique et faite en sorte que votre interlocuteur sente que vous êtes passionné par votre job.
  • Ne vous comparez pas avec vos collègues. La négociation de salaire est personnelle. Chacun négocie sa propre situation avec la société.
  • Ne jouez pas sur l’affecte du style : “si j’ai une augmentation, je serai plus motivé et je travaillerai mieux”. De même ne parlez pas de vos besoins financiers. Restez sur du concret et basez-vous sur la valeur que vous apportez déjà aujourd’hui.
  • Ne faites pas de chantage du type : “Si je n’ai pas d’augmentation je pars”. Croyez-moi, cela n’a jamais fonctionné pour personne.
  • Soyez clair et concis. Ne partez pas dans de longs discours vagues. Parlez peu, parlez bien. Votre discours doit être cours et plein d’arguments qui plaideront en votre faveur. Allez droit au but.
  • N’utilisez pas votre diplôme comme argument. Celui-ci ne vous sert qu’à obtenir votre premier job. C’est tout. Après, ce qui fait la différence entre les employés est leur attitude et la valeur qu’ils apportent.
  • Si vous avez moins d’un an d’ancienneté, ne demandez pas d’augmentation. Concentrez-vous plutôt sur la valeur que vous devez lui apporter.

C’est parti !

Réunissez votre courage et les informations collectées en amont :

  • La valeur que vous avez ajouté.
  • Les initiatives que vous avez prises.
  • Les certifications et diplômes que vous avez obtenu.
  • Votre niveau d’expertise et d’expérience dans votre domaine.
  • Vos nouvelles responsabilités.
  • Les résultats de la société.
  • La grille des salaires moyens pour votre poste dans votre régions et dans le même type de société pour la même ancienneté.
  • Votre ancienneté. Et si c’est votre cas, le nombre d’années sans être augmenté.

Commencez l’entretien en résumant votre situation dans la société et votre sentiment sur celle-ci. Vous pouvez par exemple dire :

  • Je suis content de ma situation dans l’entreprise.
  • J’aime la direction que prend la société.
  • Je trouve les objectifs de développement de la société motivants.
  • J’aime l’ambiance dans l’équipe.
  • J’ai beaucoup appris dans mon poste.
  • Mon domaine me passionne.
  • Mon manager me motive et m’oblige à repousser mes limites.

Il se peut que vous ayez du mal à trouver des compliments à faire sur votre situation dans l’entreprise. Identifiez les objectifs de la société et la direction dans laquelle elle se dirige. Montrez que vous aimez ces objectifs pour montrer que vous avez de la vision. Cela pourra même beaucoup vous aider. Avoir de la vision est une qualité importante pour avoir des responsabilités et peu de gens en ont.

Continuez l’entretien en introduisant le sujet du rendez-vous : votre désir de voir votre salaire revalorisé. C’est le moment où vous sortez tout ce que vous avez collecté qui montre votre valeur pour la société.

Enfin, mettez sur la table le sujet de votre salaire actuel et la fourchette de salaire que vous désirez percevoir.

Écoutez la réponse de votre interlocuteur.

Si vous obtenez une réponse favorable, n’oubliez pas de le remercier pour valoriser vos efforts.

Si vous obtenez un refus, demandez pourquoi. Que dois-je faire pour l’obtenir la prochaine fois ? Demandez des objectifs précis à atteindre. Mettez la personne face à la réalité : elle devra vous augmenter la prochaine fois parce que vous atteindrez ces objectifs.

Dans beaucoup de cas, votre manager ne vous donne aucun objectif précis. Il est alors difficile de savoir si le refus est justifié ou non. En demandant des objectifs précis, vous mettez votre manager face à ses erreurs. Vous devez avoir des objectifs clairement définis pour pouvoir mesurer votre valeur.

Si vous sentez que votre société ne prend pas votre situation au sérieux, ne défini aucun objectif et n’a pas l’intention de vous augmenter un jour, pensez à changer de société.

Et après ?

Le fait d’obtenir une augmentation provoque une satisfaction à peu près 2 jours. Une fois le problème de notre salaire réglé nous retombons tout de suite dans la frustration que peu nous générer notre travail.

Alors au delà de l’augmentation de salaire, posez-vous la question si ce travail est fait pour vous. En effet il est beaucoup plus facile d’évoluer rapidement en entreprise si le travail nous passionne et que nous aimons la société pour laquelle nous travaillons. Croyez-moi, obtenir une augmentation de salaire ne résoudra pas vos problèmes au quotidien.

Il est important de prendre le temps de se poser les bonnes questions en ce qui concerne notre carrière. Quelles sont nos qualités ? En quoi sommes-nous doués ? Qu’aimons-nous faire ? Quelle est notre expérience ? Aimons-nous notre travail actuel ?

Si vous avez du mal à identifier ce pour quoi vous êtes faits, vous pouvez faire un bilan de compétences. Cela vous permettra de vous connaitre mieux et de vous réorienter si cela était nécessaire.

Conclusion

Avant toute chose, il est essentiel de se persuader de l’importance de demander une augmentation de salaire.

Ensuite il faut préparer minutieusement l’entretient afin de montrer à notre interlocuteur la valeur que nous apportons à la société. Lister les objectifs atteints, les certifications passées, les résultats obtenus, les améliorations implémentées.

Lors de l’entretien, il faut être sûr de soi, concis et se baser sur des choses concrètes, sur les résultats chiffrés que nous avons obtenu. Il ne faut surtout pas mettre de sentiments dans la conversation mais rester factuel.

Enfin, posez-vous toujours la question si votre travail vous apporte de la satisfaction. En effet il est plus facile d’être performant dans son travail et de connaitre une évolution naturelle quand on fait un travail qui nous passionne dans une entreprise qui nous motive. Le tout est d’apporter de la valeur et de ne pas être un cette personne qui se contente de faire le strict minimum.

N’oubliez pas de partager l’article avec vos amis qui cherchent à obtenir une augmentation 🙂

N'oubliez pas votre livre gratuit avant de partir !
ebook je vous dirai comment obtenir une augmentation

Laissez-moi votre prénom et votre email et je vous enverrai mon livre numérique "Je vous dirai comment obtenir une augmentation".

Vous apprendrez précisément comment augmenter votre salaire rapidement. Cet ebook vous permettra de :

  • Retrouver la motivation au travail
  • Vous améliorer dans votre travail
  • Demander et obtenir une augmentation
  • Trouver le job de vos rêves
Partager l'articles
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Pas de commentaires

Commenter