Top
Home / Performance  / Mes 9 conseils pour arrêter de se plaindre
Enfant en train de se plaindre

Mes 9 conseils pour arrêter de se plaindre

Il n’y a rien de pire que les gens qui se plaignent tout le temps. Ils nous pompent le moral et véhiculent de mauvaises énergies. Peut-être même que vous êtes cette personne et vous ne vous en rendez pas compte ! Je vous dirai pourquoi le fait de se plaindre vous ferme beaucoup de portes et je vous donnerai des conseils pour arriver facilement à arrêter. Essayez, je vous garantis que tout ira mieux !

Enfant en train de se plaindre

Au fait, pourquoi j’arrêterai de me plaindre ?

Pourquoi râle-t-on ?

Nous connaissons tous au moins une personne qui se plaint à longueur de journées ! Quand ça va, quand ça ne va pas, quand il y a un changement dans l’organisation, pour des événements dans sa vie personnelle, parce qu’elle a mal dormi, à cause du climat, parce ce qu’elle n’aime pas tel collègue, parce ce qu’elle est stressée…

Il n’y a rien de plus insupportable et négatif que les gens qui se plaignent comme ils respirent.

En fait, les gens qui râlent extériorisent leur mal-être en permanence et paraissent subir la vie au lieu de la dominer.

Peut-être que vous êtes comme ça. Peut-être même que vous n’en avez pas conscience.

Réfléchissez et posez-vous la question. Identifiez au cours des prochains jours s’il vous arrive de vous plaindre.

La première étape pour s’améliorer est de prendre conscience de ses défauts.

En fait, nous nous sommes tous plaints un jour ou l’autre. Mais je veux vous convaincre que le faire nuit gravement à votre carrière (et à votre santé).

Pourquoi me plaindre nuit à ma carrière ?

Quoi de pire que d’entendre un collègue râler alors que nous avons nous même nos propres problèmes et que nous mettons nous, toute notre énergie pour les résoudre ?

Pensez-y. Nous avons tous des problèmes. Comment serait le monde si tout le monde se plaignait en permanence ? 😮

Mettez-vous à la place de votre manager. Comment pensez-vous qu’il voit les gens qui se plaignent et qui véhiculent de mauvaises ondes ?

Il y a de grandes chances que cela affecte l’image qu’il a de vous.

Mais alors, comment font ces gens qui ont toujours une attitude positive et qu’on n’entend jamais se plaindre ?

Je ne sais pas si ces personnes ne se plaignent jamais naturellement ou s’ils appliquent une technique qui leur permet de ne jamais laisser transparaître leur mal-être.

Personnellement je faisais partie des gens qui se plaignent facilement. Il fut une époque où je me plaignais beaucoup trop. Jusqu’au jour où quelqu’un m’a dit “Olivier tu te plains tout le temps”.

Et oui, ça pique ! Mais voir les choses en face m’a permis de changer.

J’ai depuis ce jour pris conscience de ce problème et j’ai appliqué les techniques suivantes. Depuis je fais partie de ces gens positifs qui ne se plaignent jamais à haute voix et qui peut-être inspirent les autres ?

Comment arrêter de se plaindre ?

1. Garder son mal-être pour soi

Les plaintes les plus courantes sont dues à une gêne physique.

Nous sentons tous un jour ou l’autre un mal-être pour diverses raisons.

On a trop chaud ou trop froid. Nous sommes fatigués. Nous avons mal quelque part. Notre nez est bouché et cela nous gêne. Un torticolis nous tiraille depuis ce matin parce que nous avons dormi dans une mauvaise position. Il y avait trop de bouchons sur la route aujourd’hui…

En fait quand on est quelqu’un qui se plaint, on trouve toujours une gêne à manifester pour se chercher des excuses pour ne pas bien faire son travail.

Le fait de se plaindre reflète donc un problème beaucoup plus profond. Les personnes qui se victimisent se cherchent des excuses pour ne pas affronter la réalité et ne pas faire leur travail correctement.

Alors, gardez votre mal-être pour vous et mettez-vous au travail.

Ne partagez vos mal-êtres à personne. Ni même à vos meilleurs collègues (peut-être amis). C’est justement quand on est en confiance qu’on a tendance à dire tout ce qui nous passe par la tête et à fatiguer notre entourage.

De manière plus générale, apprenez à gérer vos émotions. Le stress et l’angoisse sont souvent l’origine de nos plaintes.

2. Trouver d’autres sujets de conversation

La plupart des personnes qui critiquent tout ont en fait un problème de conversation. Comme ils ne savent pas de quoi parler, ils critiquent les autres et se plaignent de tout.

Ne soyez pas cette personne. Posez-vous la question, et si vous êtes dans ce cas, changez au plus vite !

Essayez de trouver des sujets de conversation positifs ou neutres, qui n’ont rien à voir avec votre travail mais qui ne sont pas négatifs.

Vous pouvez parler du match de foot de la veille, de vos prochaines vacances, du spectacle de fin d’année de votre fille, du dernier film de Tarantino…

Mais ne parlez surtout pas de votre collègue qui vous a encore agacé, de votre chef qui vous réduit en permanence ou de votre frustration dans votre travail. Ne perdez pas non plus votre énergie (et celle de votre interlocuteur) à parler de ce collègue qui ne fait pas bien son travail et qui vous rend la tâche plus difficile. Faite votre travail en silence.

3. Penser à autre chose

Lorsque quelque chose vous agace et que vous avez envie de vous plaindre avec un collègue, ne le faite pas. Gardez cela pour vous.

Vous aviez votre mobile dans les mains, prêt à l’inviter à boire un café pour lui parler de cette chose qui vous fait bouillir ?

Rangez-le et pensez à autre chose. Concentrez-vous sur votre travail et forcez-vous à ne plus penser à cela.

4. Prendre du recul

Certaines fois, un événement de notre journée nous rend fou. Nous ne pensons qu’à ça.

Prenons du recul sur notre situation.

Combien de fois cela nous est-t-il arrivé et quelles répercutions cela a-t-il eu sur notre vie ? La plupart du temps la réponse est aucune ! Alors ne nous prenons pas la tête et essayons de positiver.

5. Relativiser

Quelle que soit la cause qui vous fait vous plaindre, relativisez.

Repensez à cette personne de votre entourage qui vit des moments beaucoup plus difficiles, et rappelez-vous que votre situation ne mérite pas de vous rendre malade.

6. Positiver

Le fait de se plaindre en permanence révèle un état d’esprit négatif.

Apprenez à positiver.

Positiver est un large sujet en développement personnel, qui permet d’obtenir des résultats impressionnants, autant dans notre vie professionnelle que personnelle.

Vous connaissez ce dicton qui dit “voir le verre à moitié plein” ?

Et bien il résume parfaitement comment être positif.

Dans la vie on peut voir les choses de deux manières. Le fait de toujours voir le côté positif des choses et chasser le côté négatif de nos pensées a des répercussions incroyables sur notre vie.

Essayez, vous serez surpris du résultat.

7. Changer de vocabulaire

Choisir les bons mots permet de changer d’attitude. Adopter un vocabulaire positif peut changer la vision qu’ont les autres de nous et peut impulser en nous une énergie positive.

Certaines fois, notre première réaction nous fait parler de manière négative lorsque nous échangeons avec d’autres personnes. Le fait de nous forcer à utiliser un vocabulaire positif permet dans un premier temps de cacher notre état d’esprit négatif et ensuite d’adopter une attitude positive. Nous cherchons à être la personne que nos paroles reflètent.

8. Agir au lieu de critiquer

En observant au quotidien certaines personnes, je me suis rendu compte de quelque chose.

Si elles dédiaient la moitié de l’énergie qu’elles dépensent à critiquer les autres ou à se plaindre à travailler pour terminer leurs tâches, ces personnes seraient beaucoup, beaucoup plus efficaces.

Autrement dit, le fait d’arrêter de critiquer permet non seulement d’améliorer son image mais également d’être plus productif.

Et le fait d’agir permet de prendre sa vie en main. On solutionne nos petits problèmes et on arrête de se victimiser.

Au lieu de laisser un problème occuper trop d’espace dans notre tête toute la journée, il vaut mieux agir pour s’en occuper au plus vite. Non seulement cela nous enlève une grande partie de notre frustration mais cela nous permet aussi de sentir de la satisfaction. Ça permet de convertir une énergie négative en énergie positive !

9. Faire le tri dans nos relations

Arrêter de tout critiquer est impossible lorsqu’on passe nos journées avec des gens négatifs.

Faites le tri dans vos relations de travail. Ne passez plus vos journées avec ces collègues qui passent leur temps à tout critiquer et à se plaindre.

Entourez-vous au contraire de gens qui reflètent une attitude et une énergie positive.

Vous verrez la différence du jour au lendemain.

Résumons

Dire tout ce qui nous passe par la tête peut être nocif à notre vie sociale. Certaines fois nous nous plaignons sans nous en rendre compte et nous fatiguons notre entourage.

Cela affecte notre carrière. En effet, quel manager aime les gens qui se plaignent ?

Moins vous ferez de bruit inutile, plus vos managers vous apprécieront.

La première étape consiste à identifier dans nos journées de travail si nous nous plaignons et quand cela arrive.

Ensuite, il faut essayer de comprendre les raisons qui nous poussent à râler.

Gardons toujours notre mal-être pour nous même.

Si nous nous rendons compte que nous avons des facilités à critiquer les autres, trouvons d’autres sujets de conversation à partager avec nos collègues. Cela résultera beaucoup plus positif que systématiquement nous plaindre.

Éloignons-nous des personnes qui nous influencent en mal. Laissons-les dans leur mal être et essayons de nous améliorer.

Adopter un état d’esprit positif nous permet également de mieux supporter les difficultés au quotidien.

Enfin n’oublions jamais de relativiser. Notre situation n’est jamais vraiment si grave.

Si cet article vous a plus n’hésitez pas à le partager 🙂 Merci !

ebook je vous dirai comment obtenir une augmentation
N'oubliez pas votre livre gratuit !

Laissez-moi votre prénom et votre email et je vous enverrai mon livre en PDF.

Dans ce livre je raconte comment j’ai réussi à améliorer ma situation professionnelle et à doubler mon salaire rapidement.

  • Vous ferez le plein de motivation
  • Je donne les conseils qui ont marché pour moi
  • J’explique comment j’ai négocié mon salaire
Partager l'articles
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
2 Commentaires
  • Emmanuel Jublin
    13 avril 2019 à 12 h 51 min

    Merci Olivier pour cet excellent article

    Cela fait des années que je travaille sur le fait de focaliser mon attention sur autre chose que de me plaindre

    Et dans votre article j’apprécie le balayage complet que vous proposez pour débusquer cette habitude et comment la remplacer par une nouvelle plus positive et qui permet de se prémunir de l’énergie négative qu’on génère envers soi même quand on se plaint

    Au plaisir de lire d’autres articles que vous écrivez

Commenter